Forum Valeurs de la République, du soin et de l'accompagnement : « La loyauté implique-t-elle la transparence ? »
mer. 13 avril 2016, de 18h30 à 20h30

Inscrivez-vous

Les inscriptions sont closes
Powered by Evenium Net

Détails de l'évènement

La transparence s’affirme aujourd’hui comme une valeur forte, aussi bien dans les institutions que dans les rapports interpersonnels. Or à cela correspond peut-être l’obsolescence de la loyauté : quel besoin avons-nous d’exiger de l’autre la fidélité et la constance si nous pouvons obtenir de lui, notamment par la force de la loi, qu’il ne cache rien ? Et si du reste nous pouvons contrôler, surveiller et tracer ses conduites (éventuellement ses pensées…) par les technologies numériques.

Loyauté et transparence se présentent comme les reflets inversés l’une de l’autre : là où l’ « information loyale » présuppose un espace d’ignorance partagée, la transparence exige que lumière soit faite sur nos ultimes zones d’opacité et d’intimité, quitte à générer dans les rapports humains défiance et suspicion…

Pourrons-nous trouver des manières de faire cohabiter ces deux valeurs fortes de nos sociétés ?

Grands témoins :

  • Maryvonne Lyazid, ex adjointe du Défenseur des droits en charge de la lutte contre les discriminations et la promotion de l'égalité, Présidente du mouvement pour une société inclusive. 
  • Aymeric Reyre, Psychiatre, addictologue, CHU Avicenne, AP-HP

L'initiative : 

L'Espace éthique de la région Île-de-France a lancé le 10 décembre 2015 l'initiative « Valeurs de la République, du soin et de l'accompagnement ». Il s’agit de mieux faire connaître et reconnaître les valeurs du soin dans le cadre de la concertation nationale portant sur la refondation des valeurs de la République.

Entre autres démarches, cette initiative propose des forums citoyens organisés dans des lieux publics (notamment les mairies parisiennes), qui permettront à un large public de discuter et d’approfondir les valeurs du soin et de l’accompagnement. Qu’en est-il aujourd’hui dans notre République de la sollicitude et des solidarités à l’égard des personnes en situation de vulnérabilités humaines et sociales du fait de la maladie, des handicaps, du vieillissement ou des pertes d’autonomie ? Au-delà de la sphère médicale ou médico-sociale, d’autres expressions du care sont impliquées dans cette dynamique de la réflexion partagée (justice, éducation, sécurité publique, etc.).

Nous remercions la Mairie du IVe arrondissement de Paris pour son soutien.

Fermer
Chargement en cours...