Forum Valeurs de la République, du soin et de l'accompagnement : « Servir le bien public est-ce encore une vocation ? »
mer. 18 janvier 2017, de 18h30 à 20h30

Inscrivez-vous

Les inscriptions sont closes
Powered by Evenium Net

Détails de l'évènement

Le terme « vocation » est porteur d’une connotation mystique. Le serviteur du bien public serait appelé par la voix supérieure de l’intérêt général ; dans le travail noble auquel il serait voué, il trouverait consolation pour sa faible rémunération. 

Cette vision du bien public, encore répandue, et les représentations qui l’accompagnent doivent être questionnées : le bien public a-t-il déjà été une vocation ? Est-il exact que les métiers visant le bien public n’attirent plus à eux que des personnes avant tout désireuses d’occuper un emploi et peu soucieuses du bien public ? Si ce diagnostic d’une « crise des vocations » n’est pas justifié, comment expliquer le sentiment qui l’inspire ?  

Grands témoins :

  • Nathalie LOISEAU (directrice de l'École nationale d'administration à Strasbourg)
  • David GRUSON (délégué général de la Fédération Hospitalière de France)

L'initiative : 

L'Espace éthique de la région Île-de-France a lancé le 10 décembre 2015 l'initiative « Valeurs de la République, du soin et de l'accompagnement ». Il s’agit de mieux faire connaître et reconnaître les valeurs du soin dans le cadre de la concertation nationale portant sur la refondation des valeurs de la République.

Entre autres démarches, cette initiative propose des forums citoyens organisés dans des lieux publics (notamment les mairies parisiennes), qui permettront à un large public de discuter et d’approfondir les valeurs du soin et de l’accompagnement. Qu’en est-il aujourd’hui dans notre République de la sollicitude et des solidarités à l’égard des personnes en situation de vulnérabilités humaines et sociales du fait de la maladie, des handicaps, du vieillissement ou des pertes d’autonomie ? Au-delà de la sphère médicale ou médico-sociale, d’autres expressions du care sont impliquées dans cette dynamique de la réflexion partagée (justice, éducation, sécurité publique, etc.).

Nous remercions la Mairie du IVe arrondissement de Paris pour son soutien.

Fermer
Chargement en cours...