Forum Valeurs de la République, du soin et de l'accompagnement : « Que doit-on partager pour décider ? »
mer. 11 mai 2016, de 18h30 à 20h00

Inscrivez-vous

Les inscriptions sont closes
Powered by Evenium Net

Détails de l'évènement

Que la décision doive être partagée, qui en douterait dans une société démocratique ? Encore faut-il prendre garde à l’ambiguïté du mot « partage ». Partage peut signifier démultiplication, tronçonnement, voire dissolution. Lorsque la décision se transforme en petites décisions dont personne n’est responsable et dont personne ne voit le sens ni la finalité, elle est tout sauf démocratique… C’est le risque auquel expose le fonctionnement bureaucratique, mais aussi l’excès de procédures dans la décision.

Dès lors, mettre en partage la décision devrait plutôt correspondre à un mouvement de rassemblement, de réunion, de réunification.

Mais que doit-on partager pour décider ? Quels temps, quels lieux, quels savoirs ?  

Et n’y a-t-il pas, dans toute décision, même collective, un moment intime et ultime qui ne se partage pas ?

Grands témoins : 

  • Laurent Beaugerie, Professeur de gastro-entérologie, CHU Saint-Antoine, AP-HP
  • Corinne Lamouche, Responsable mission vunérabilités - Direction des Patients, des Usagers, et des Associations, AP-HP

L'initiative : 

L'Espace éthique de la région Île-de-France a lancé le 10 décembre 2015 l'initiative « Valeurs de la République, du soin et de l'accompagnement ». Il s’agit de mieux faire connaître et reconnaître les valeurs du soin dans le cadre de la concertation nationale portant sur la refondation des valeurs de la République.

Entre autres démarches, cette initiative propose des forums citoyens organisés dans des lieux publics (notamment les mairies parisiennes), qui permettront à un large public de discuter et d’approfondir les valeurs du soin et de l’accompagnement. Qu’en est-il aujourd’hui dans notre République de la sollicitude et des solidarités à l’égard des personnes en situation de vulnérabilités humaines et sociales du fait de la maladie, des handicaps, du vieillissement ou des pertes d’autonomie ? Au-delà de la sphère médicale ou médico-sociale, d’autres expressions du care sont impliquées dans cette dynamique de la réflexion partagée (justice, éducation, sécurité publique, etc.).

Nous remercions la Mairie du IVe arrondissement de Paris pour son soutien.

Fermer
Chargement en cours...