La variation, ou la musique par excellence
mer. 14 février 2018, de 20h30 à 22h00
«La variation parcourt l’histoire de la musique, bien avant Bach déjà, et jusqu’à nos jours. Elle est à l’origine de nombreux grands chefs-d’œuvre. Mais la variation n’est pour autant nullement une forme en soi ; elle est au contraire la plus protéiforme de toutes, et se situe plutôt, dans sa liberté infinie, au-delà de toute forme. Elle est de fait la musique par excellence.Varier est l’acte même faire de la musique. — La musique n’est toujours qu’une infinie variation d’elle-même». J-Y Clément

Inscrivez-vous

Les inscriptions sont closes
Powered by Evenium Net

Détails de l'évènement

Jean-Yves Clément

Poète, écrivain, musicien, Jean-Yves Clément est également organisateur de festivals, à Nohant chez George Sand (Festival Nohant-Chopin), à Château-roux (Lisztomanias), à Saumur (Journées Nationales du Livre et du Vin), et à Saint-Germain-en-Laye (Centenaire Le monde de Debussy, 2018).
Il a été Commissaire Général de l’Année Liszt en France (2011).
Il est vice-président du Passeur Éditeur, créé en 2013, maison d’édition généraliste.

J.-Y. Clément est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Franz Liszt ou la Dispersion magnifique (2011), un vaste poème, Le Chant de toi (2012), un recueil d'aphorismes, De l'aube à midi (2013), La Raison des sortilèges, livre d’entretiens sur la musique avec Michel Onfray (2013), Alexandre Scriabine ou l’Ivresse des sphères (2015), Glenn Gould ou le Piano de l’esprit (Actes Sud, 2016).
Il vient de faire paraître en 2017 une édition revue et augmentée de son essai Les Deux Âmes de Frédéric Chopin (Le Passeur Editeur).

Il est le récitant de ses propres textes écrits sur la musique (Variations Chopin, Nuits de l’âme (21 poèmes sur les 21 Nocturnes de Frédéric Chopin, commande de la pianiste Brigitte Engerer), commentaires sur Les Sept dernières paroles du Christ de Haydn, Via Crucis de Liszt, etc.)
J.-Y. Clément est Officier des Arts et des Lettres.

 

Henri DemarquetteHenri Demarquette, né en 1970, entre à 13 ans au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, où il étudie avec Philippe Muller et Maurice Gendron. Titulaire d’un Premier Prix à l’unanimité, il travaille également avec Pierre Fournier et Paul Tortelier, puis avec Janos Starker à Bloomington aux Etats-Unis.

Familier de la scène dès l’âge de 14 ans, il débute à 17 ans par un récital au Théâtre du Châtelet et une émission télévisée enregistrée par France 3 avec la pianiste Hélène Grimaud. Il est aussitôt remarqué par Lord Yehudi Menuhin qui l’invite à jouer sous sa direction le Concerto de Dvorják à Prague et à Paris.
Sa carrière le conduit dans de nombreuses capitales accompagné des plus grands orchestres comme le Royal Philharmonic Orchestra, l’Orchestre National de France, le London Philharmonic, l’Orchestre de Chambre de Paris, le Tokyo Symphony, l’Orchestre National de Bordeaux-Aquitaine, l’Orchestre Philharmonique de l’Oural, le Sinfonia Varsovia, la NDR de Hannovre. Il a reçu de l’académie des Beaux-Arts le Prix de la Fondation Simone et Cino del Duca.

Il joue « le Vaslin », violoncelle créé par Stradivarius en 1725, confié par LVMH/Moët Hennessy/Louis Vuitton.

Fermer
Chargement en cours...