Les Débats du Cercle Montesquieu - 8ème édition - Invités
jeu. 11 avril 2019, de 14h00 à 19h00

Inscrivez-vous

Les inscriptions sont closes
Powered by Evenium Net

Détails de l'évènement

Conférences plénières de l’après-midi

 
14h00-14h20 : Arrivée des participants et inscriptions
 
14h20-14h30 : Accueil par Jean-Guillaume d’Ornano, Président-Directeur Général, Groupe Option Finance
 
14h30-15h00 : Ouverture et introduction par Nicolas Guérin, Président, Cercle Montesquieu
 
15h00-16h20 : Table ronde 1  Éthique des affaires : une obligation règlementaire aux enjeux stratégiques et pédagogiques
 
Avec les notions d’objet social, d’entreprises à mission, d’intérêt social ou de raison d’être…, la loi Pacte modifie les critères traditionnels d’appréciation de performance de l’entreprise avec la prise en compte de considérations sociétales
Est-ce vraiment une révolution pour l’entreprise ?
Les politiques de RSE existantes : affichage ou réalité ?
La responsabilité sociétale peut-elle devenir un avantage compétitif pour l’entreprise ? Comment la valoriser auprès des clients, des collaborateurs, des fournisseurs, de l’opinion et des pouvoirs publics ? La responsabilité sociétale est-elle au cœur de la stratégie de l’entreprise de demain ?
  • Gilles Vermot Desroches, Directeur développement durable et directeur général, FONDATION SCHNEIDER ELECTRIC
  • Xavier Hubert, Director ethics, compliance and privacy, ENGIE
  • Alexandra Rohmert, Associée, CMS FRANCIS LEFEBVRE AVOCATS
  • Sophie Nerbonne, Directrice chargée de co-régulation économique,CNIL
  • Dominique Lamoureux,Président du Cercle d’éthique des affaires, Directeur éthique et responsabilité, THALES
  • Anne Droissart, Conseil en gestion de patrimoine, Délégué Régional, LE CONSERVATEUR et Senior Advisor, GOUVERNANCE et VALEURS
Table ronde animée par Olivier Chaduteau, founder, managing partner, DAY ONE
 
16h20-16h50 : Pause networking
 
16h50-18h10 : Table ronde 2  Les environnements législatifs sont-ils adaptés aux stratégies d’intelligence artificielle des entreprises ?
 
L’intégration croissante de l’intelligence artificielle et le développement de systèmes autonomes basés sur ces technologies dans les secteurs clés remettent en cause le cadre législatif antérieur
 
Dans les secteurs de la santé, des transports, de la défense, de la banque et de la finance, les travaux de R&D ont permis une autonomie croissante de l’intelligence artificielle. Robots et algorithmes sont de plus en plus présents dans l’économie. Quelles sont les implications juridiques d’une telle tendance ?
Adaptation des régimes de responsabilité, protection et utilisation des données, utilisation éthique de l’algorithme ? Comment le droit s’adapte-t-il aux révolutions de l’intelligence artificielle ? Retour sur les principaux chantiers juridiques en entreprises et leur cas d’application dans les secteurs clés.
 
Dans quelle mesure les technologies déplacent-elles les frontières du droit afin de créer un régime juridique propre à l’intelligence artificielle ? Comment déterminer le responsable en cas de litige ? (Cas des voitures autonomes aux E-U). Quels leviers et assouplissements législatifs les pouvoirs publics doivent-ils mettre en place pour encourager la recherche et l’expérimentation des nouvelles technologies tout en construisant un cadre juridique ? Propriété intellectuelle & intelligence artificielle : comment protéger ses innovations ?
  • Cécile Wendling, Chercheuse associée au CSO / Sciences Po Paris, Directrice de la prospective du groupe, AXA
  • Alexandre Menais, Secrétaire général, ATOS
  • Antoine Dubois, Président, ATAWAO
  • Maxime Baffert, Managing Director, VIVA TECHNOLOGY
Table ronde animée par Béatrice Delmas Linel, Managing partner, OSBORNE CLARKE
 
18h10-18h40 : Keynote de Clôture et remise du prix du Cercle
  • Isabelle de Silva, Présidente, AUTORITE DE LA CONCURRENCE
19h00 : Cocktail de clôture des Débats du Cercle
 
Fermer
Chargement en cours...