Séminaire "Faire face à l'imprévisible : les postures de l'anticipation adaptative" : ruse
lun. 14 mai 2018, de 18h30 à 20h30

Inscrivez-vous

Les inscriptions sont closes
Powered by Evenium Net

Détails de l'évènement

Le rusé est celui qui, démêlant parfaitement les tenants et les aboutissants d’une situation complexe, joue de son savoir pratique pour tromper son ennemi sur ses intentions réelles. Cette « intelligence rusée » est une manière de se fondre dans un contexte hostile, de se dissimuler et d’opérer en secret pour atteindre ses fins. En cela, elle nécessite du temps, de la détermination et semble peut propice aux réactions immédiates et aux événements imprévus. C’est qu’elle est non seulement un puissant moteur d’adaptation ou de survie, mais aussi un moyen de transformer en profondeur le contexte de l’action en lui-même. Au risque de le pervertir ?

Antoine Hennion : Sociologue et Directeur de recherche au Centre de Sociologie de l'Innovation (CSI) de l'école Mines ParisTech

Séance coordonnée par Sébastien Claeys

Présentation du séminaire

Pour ce 4ème cycle du séminaire Anticipation(s), nous mettons au travail une figure particulière de l'anticipation, que nous avons appelé l'anticipation adaptative. Face à l'imprévisible et au-delà de la prédiction, de multiples stratégies d'adaptation peuvent être mises en oeuvre pour continuer à anticiper en situation d'incertitude. Chaque séance du séminaire aura pour tâche d'en explorer une. Sur le mode de la fiction, nous ferons participer le public pour construire ensemble un scénario d'adaptation, et un intervenant viendra apporter un éclairage conceptuel. Contester, fuir, bricoler, faire de l'humour, inventer collectivement, rester loyal, user de la ruse, autant d'outils de l'anticipation adaptative qui peuvent prendre des formes très concrètes dans le quotidien des praticiens. In fine, l'enjeu éthique de cette nouvelle édition du séminaire est d'explorer des capacités anticipatrices qui puissent tolérer l'incertitude et dépasser les cadres de la prédiction. 

Les séances se dérouleront de la façon suivante : une même fiction sera énoncée à chaque séance qui fera intervenir un événement imprévisible, un élément perturbateur. Le coordinateur de la séance prolongera la fiction en fonction de l'outil d'adaptation exploré (contestation, fuite,etc.), à propos duquel l'intervenant exposera ses recherches dans un second temps. Le public sera bien sûr invité à prendre une part active dans l'analyse et la compréhension des enjeux des modes d'adaptation proposés.

Fermer
Chargement en cours...