Controverses sur les causes du réchauffement climatique : les arguments astronomiques
mer. 8 juin 2016, de 19h30 à 21h30
Le réchauffement climatique est indéniable sur la période 1975-2003, mais beaucoup d’astronomes pensent qu’il est dû principalement aux variations de l’activité électromagnétique du Soleil et que la contribution humaine est négligeable.
Quels sont les arguments des astronomes ?

Inscrivez-vous

Les inscriptions sont closes
Powered by Evenium Net

Détails de l'évènement

Certes la France est un pays privilégié, comme en témoigne la douceur des derniers hivers, mais depuis trois ans la Chine, la Russie, l'Amérique du Nord ont connu des hivers très rudes avec le gel des chutes du Niagara et de la neige jusqu'à Canton en Chine méridionale sur le tropique du Cancer ! Ces baisses de températures non constatées en France et en Europe, peuvent laisser supposer que la température générale moyenne continue d’augmenter, même depuis 2003. En réalité la température moyenne de la Terre stagne ou décroît légèrement depuis dix-huit ans et la banquise arctique qui avait reculé été après été jusqu'en 2012 (au point que l'on envisageait des navigations directes, droit par le pôle), a repris depuis, plus de 20% en étendue et en épaisseur.

Ainsi il est étonnant de constater que tous les phénomènes climatiques qui manifestent un réchauffement local sont relayés et diffusés, tandis que tous ceux qui témoignent localement d’un refroidissement sont passés sous silence. Ainsi pendant que l’on déplorait la fonte de la banquise du Pôle Nord, rien n’était dit sur le refroidissement collatéral du Pôle Sud.

Il convient de faire une distinction essentielle entre le climat et la pollution, cette dernière est à notre échelle : c'est nous qui la générons, et des lois appropriées peuvent apporter de grandes améliorations comme le "Clean Air Act" qui a sauvé Londres des attaques meurtrières du smog.  Mais le climat met en jeu des forces sans commune mesure avec nos possibilités. La puissance énergétique du Soleil est 20 mille milliards (20 000 000 000 000) à vérfier de fois celle que l'humanité produit et utilise pour ses besoins....

Plutôt que d'essayer d'empêcher les variations climatiques, il faudrait les anticiper et tenter de nous y adapter.

 

Une conférence faite pour un public qui a besoin de savoir le pour et le contre en ce qui concerne le réchauffement climatique. Selon Christian Marchal, qui a donné déjà cette conférence à plusieurs reprises,  « le public n'aime pas la propagande unidimensionnelle que nous subissons tous les jours, il suffit d'aborder cette question dans un moyen de transport public, par exemple dans le métro, pour voir aussitôt avec quelle passion chacun s'empresse d'émettre son opinion, généralement tranchée ». La mésaventure inique de Philippe Verdier* est connue de tous et commentée sans indulgence, voire avec indignation... 
Fermer
Chargement en cours...