Conférence 5 à 7 - Dépister et prévenir l'insuffisance cardiaque : de la recherche à l'application clinique
mar. 11 octobre 2016, à 17h00
Docteur Florence Pinet, Directeur de recherche Inserm, UMR 1167 Inserm, Institut Pasteur de Lille, CHRU de Lille, Université de Lille
Professeur Christophe Bauters, Praticien-hospitalier, cardiologie et maladies vasculaires, CHRU de Lille

Inscrivez-vous

Les inscriptions sont closes
Powered by Evenium Net

Détails de l'évènement

 

Après un infarctus, le ventricule gauche peut parfois se déformer et le patient se retrouve en insuffisance cardiaque : le cœur n’est alors plus capable de pomper suffisamment de sang pour répondre aux besoins en oxygène du corps. Les personnes qui sont atteintes d’insuffisance cardiaque s’essoufflent et se fatiguent plus facilement. Le taux de survie cinq ans après le diagnostic est d’environ 50 %. L’insuffisance cardiaque concerne 10 % des personnes âgées de plus de 70 ans. Quand les premiers signes de cette insuffisance cardiaque apparaissent à l’échographie, un an après l’infarctus, l’atteinte est déjà irrémédiable. Alors, quand le Dr Florence Pinet a proposé, au début des années 2000, aux cardiologues du CHRU de Lille travaillant dans l’unité, de «recruter» des malades afin de trouver des marqueurs plus précoces de cette insuffisance, ils ont répondu présents. Directeur de recherche Inserm, Florence Pinet est une spécialiste de la protéomique, une science complémentaire de la génomique, qui vise à étudier les protéines, leurs fonctions et leurs interactions à l’intérieur de la cellule. Avec le Pr Christophe Bauters du CHRU de Lille, elle a mis au point un protocole de recherche autour d’une cohorte de patients qui a permis de découvrir, en 2010, un premier marqueur biologique du remodelage du ventricule gauche consécutif à un premier infarctus.

Fermer
Chargement en cours...