Africa Convergence : Dakar 2018
jeu. 21 juin 2018, 18h00 – ven. 22 juin 2018, 23h00
Après le succès de sa deuxième édition qui s’est tenue à Casablanca le 29 septembre 2017, incluant 30 speakers internationaux dont le Dr Mo Ibrahim, Melissa Fleming, Kabirou Mbodge, Ismail Ahmed, Moulay Hafid Elalamy et près de 300 participants, la conférence internationale Africa Convergence ouvre son deuxième chapitre avec une grande étape à Dakar les 21 et 22 juin 2018 à l’hôtel Pullmann Teranga sous le thème : " Persévérance, les défis de l'exécution".

Inscrivez-vous

Billet
Quantité
Disponibilité
Prix unitaire
Inscription classique
Jusqu'au 20 juin inclus
799.00 €
Early Bird
Jusqu'au 9 mars inclus
599.00 €
Powered by Evenium Net

Programme

Détails de l'évènement

L’exécution stratégique : un sujet mal compris et souvent mal aimé.

Moins « noble » dans l’inconscient collectif que sa phase précédente qu’est l’élaboration de la stratégie, l’exécution est pourtant le sujet du moment en Afrique, tant elle est essentielle pour parvenir à l’émergence. Comme le rappelle l’expert Christophe Mauboussin dans un raccourci saisissant : "Cet exercice de style, essentiel à la performance de l’entreprise passe par la pro-activité des acteurs impliqués, des changements dans l’organisation et un délai, puisqu’il s’agit d’un processus qui s’étale dans le temps."
L’exécution est donc beaucoup plus difficile à mener à bien que la conception de la stratégie.

Transformer les organisations, maîtriser l’espace et le temps

En clair, mener à bien des stratégies nécessite un alignement des intérêts entre concepteurs, exécutants et parties prenantes afin de vaincre les résistances tout en transformant les organisations, et en maitrisant l’espace et le temps.
Dans ce contexte, quatre forces complémentaires sont à l’œuvre :  la révolution technologique, les sciences du management, les nouveaux paradigmes de la formation, ainsi que la capacité d’adaptation. Face à ces quatre forces, des mouvements transversaux les impactent à tous les niveaux : mobilisation du capital, transformation climatique, cadre réglementaire, attractivité, pression des opinions publiques, ou encore bonne gouvernance.
Dans ce cadre, la volonté d’aller vite se heurte souvent aux formidables capacité de résistance des technostructures, qu’elles soient privées ou publiques.

Fermer
Chargement en cours...